Rapport de match

Saison Régulière Journée : 3 Météo : Clémente
Gobelins

Cirque de rhum

(Gobelins - VAL 107)

0

Nains

Nains Descriptibles

(Nains - VAL 110)

2

  • Public : 5000 fans
  • FAME : 0
  • Prélèvement : 10000 PO
  • Gains : 30000 PO
  • Popularité : =
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Lepropre

Forum

  • Public : 14000 fans
  • FAME : +2
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 60000 PO
  • Popularité : +1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 2
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Ashrame

Alors voilà, j’en suis désolé mais en ce moment je n’ai pas le temps. Enfin j’ai l’impression de ne pas avoir le temps. Impression de pas avoir le temps de faire mes matchs, impression de pas avoir le temps de faire mes comptes rendus, impression de pas avoir le temps de participer au forum…

Et quand on joue nains et qu’on n’a pas le temps c’est qu’on est désaccordé, pas dans le rythme, discordant en un mot commençant : On passe à côté de la vraie thématique en confondant Pâle Temps ou Pas le temps, ce qui revient un peu au même, et Passe Temps, le célèbre nain coureur de fort boyard (parait qu’il ne court pas tout le temps ailleurs).
Fort de ce constat je me suis ménagé du temps sur mon temps de ménage justement, profitant de l’absence de mon dragon d’appartement pour reprendre le cours (ou le court si je reste dans la thématique naine) de mon expérience blood bowlistique vis-à-viste !

Après avoir participé à l’octogone, un petit tournois lyonnais (j’aime bien les tournois lyonnais) dont vous pourrez trouvez le (trop long) résumé ici : http://teamfrancebb.positifforum.com/t5 … tobre-2018 j’étais fin prêt à mon match contre des Gobs.

Eddy m’avait prévenu : « A la Lutèce, t’as des coachs et t’as des peintres » , mais il ne m’avait jamais parlé de clowns…

J’ai donc affronté mes peurs les plus sombres pour m’engager sur une voie inconnue : mon premier match contre « Le Cirque de Rhum » des gobelins rigolos. Alors c’est toujours un sentiment étrange que de jouer contre des Gobs, c’est une équipe faible en apparence mais avec un potentiel de destruction tout bonnement impressionnant !
Une tronçonneuse, un boulet avec des chaines, la précision est importante parce que des boulets dans l’équipe t’en as beaucoup … Un jongleur avec bombes , un fan de chute (pas si) libre, une saloprie d’OOligan dont la présence rebuterait toute velléité de jeu de passe et deux trolls !

Outre ce potentiel, les forains sont nombreux (14) et pourraient profiter de leur (sur)nombre pour nous faire tâter du crampon.

Mon adversaire présente de plus un bilan parfait : une victoire contre un nain (sic) et un nul contre des amazones, les deux races les plus compliquées à jouer pour des gobelins. Si Perdre n’est malheureusement jamais une option, perdre contre des gobelins c’est en plus porter un grand L sur le front pour toute la saison. Je suis nouveau et je ne peux décemment pas perdre avec des nains contre des gobelins. Non je ne peux pas … J’ai la pression et l’impression, parce que je suis quelqu’un de redondant, que ce match n’est qu’une somme d’emmerdes grandissantes. Si je gagne, c’est normal, si je perds je suis marqué… pffff

J’arrive de bonne heure et oh joie oh bonheur, mon adversaire aussi ! J’apprends que ce soir, c’est un multiplexe … je connais le mode tournois, pas celui des multiplexes de la lutèce. C’est marrant…

Avant le match j’avais deux questions :

- Est-ce que monsieur Le Propre joue sale, ce qui serait paradoxalement amusant !
Et
- Peut-on être solitaire à deux ? épineuse question car qui ne sait peupler sa solitude, ne peut être seul dans une foule affairée !

Le Propre gagne le toss et choisi de recevoir la balle ! Je le vois discuter avec un autre coach. Un vieux à la sale trogne… un certain Fink Da Fixer! Le genre de petite fouine dégueulasse qui va se mettre bien avec l’arbitre et de le faire changer d’avis une fois sur trois. Le genre de parasite capable de fournir, grâce à son charisme le boulot de trois assistants. Un putain d’appui ! J’entre sur le terrain résigné, tête basse. Deux fois déjà que je joue en lutèce et je suis toujours tellement énigmatique ou insignifiant que le public m’ignore. Il ne préfère pas mon adversaire hein, il ne choisit tout simplement pas, parce qu’il ne me voit pas, ou ne comprend pas qu’il faut choisir … enfin bref on fait toujours nul sur les jets de pop !
Mais là, le monsieur loyal du Cirque de Rhum ne peut s’empêcher de m’introduire bruyamment (en tout bien tout honneur je vous rassure). La foule exulte, elle prend corps et âmes parti pour ce petit qui se dresse fièrement sur la route du vainqueur de la chocolate ! oui monsieur ! Le regain d’intérêt me redonne aussi des couleurs !

L’objectif de LePropre est clair : marquer vite et me pourrir pendant ce qu’on pourrait appeler le reste du match, ce qui peut être long, très long. Le deltaplane est au sol, on l’appellera donc le Deltamarche à ne pas confondre avec Olivier Delamarche le prophète de malheur conspirationniste qui sévissait sur les ondes de BFM business. La balle s’élève et retombe assez loin sur le terrain. Trop loin pour assurer une transmission / lancé d’Il Mago, dont le prénom comme vous le savez et si vous l’ignorez eh bien je vais vous le dire est : Bertrand ! Bha oui… Bertrand, on choisit pas forcément son prénom mais on comprend facilement que quand on nait gob et que vos parents vous détestent tant qu’il vous appelle Bertrand, bah on prend un nom de scène : « Il Mago »! Le Delta… Bertrand pardon…marche donc au sol et le risque lui plane sur mes joueurs… Les trolls annoncent la distribution gratos de beigne fourrée à la châtaigne. Il cogne, et comme on dit chez nous : ils cognent durs putain. Première frappe, première sortie … un solitaire… Je sens couler dans mon dos un goute humide, glaciale. Je frissonne de déception ! Je pensais qu’un gars qui joue gob, capable de tout mais ça ? sérieux quoi… Monsieur LePropre qui semblait pourtant être un progressiste amoureux du bon mot et des expériences nouvelles, ruine, en même pas un tour, l’expérience d’une vie, le test inédit de la solitude partagée. Mes solitaires se retrouvent seuls ! Un dans la fosse l’autre sur la loss…
Je me tâte à partir. C’est bon quoi, si c’est pour foutre le bordel et m’empêcher de tester qu’est ce que je veux, c’est pas la peine. Le blood bowl c’est un fête quoi ! J’hésite à retourner à la zumba tellement je suis contrarié, mais comme tout bon coach de blood bowl : je serre les dents et je m’accroche.

Le premier tour gob est absolument parfait : ramassage tranquilou bilou, frappage et marquage efficace… même le boulet joue son rôle en ratant son adversaire directe trois fois… J’entends les prémisses d’une vieille chanson qui en ce lieu me semble irréel.

« Emporté par la fougue, qui le draine et l’entraine dans d’étrange cabriole de ci, de la … ». Le jongleur jette une boule de feu sur mes joueurs et en sèche un artificiellement. C’est assez étrange de se rendre compte, à postériori qu’on s’est fait empapaouté par des gobs… non en fait c’est encore plus étrange de dire cette phrase, l’essence même du jeu gob étant l’empapaoutage … La passe était courte (+0) et l’ag du jongleur 3, c’est donc sur un 4+ que la balle devait arriver là où elle devait arriver ! Mon adversaire à fait 4, donc tout va bien, enfin pour lui, enfin non … ce n’est que le tour d’après, lorsqu’il tentera une passe rapide qui devrait être, selon tout vraisemblance réussie sur un 3+, que j’ai tiqué. Un gob qui réussit sur une passe 3+ ça m’a fait réagir … Oh les cons, on a oublié le modificateur -1 dû au minus …

Mais bon, en même temps mon adversaire n’était pas Lecarré, c’était Lepropre !

Bon c’est à mon tour de lui rendre la pareille. Je demande à mes nains de la jouer finement, et je commence donc par frapper, et frapper encore ! par un petit jeu de push push je fais reculer le Delta, une case derrière les trolls. Faudrait voir à pas me prendre pour un perdreau de l’année (ceci est un communiqué de l’association de Promotion et de Réhabilitation des Expressions Désuètes ou PRED ! ). Arrive le moment, délicat, du « qu’est ce que je vais foutre de ce putain de boulet de merde » ou encore « comment je vais m’en sortir bordel ». Je tente la seule chose qu’il m’est donné de tenter : un blocage deux dés contres, double pow… sortie KO… on revient à 10 contre 10 !

Tentative de passe du bombardier, retoquée et ratée, suivi du découpage à la tronçonneuse d’un joueur au sol : c’est fait, les gobs ne cherchent pas à avancer vraiment, ils veulent faire valoir leur avantage compétitif pour réduire drastiquement mon cheptel et bien se placer pour la prochain mi-temps. Le delta a récupéré la balle.
Je ne suis pas au mieux, mais c’est pas un drame non plus. Je décide de coller la pression et d’aller saluer la tronçonneuse qui sort KO…

Sans ses deux armes (pas si) secrètes Le propre sait qu’il doit se hâter ! s’il dégage son troll, il va pouvoir laisser Bertrand, le delta en plastic reprendre son plus grand tube : Bertrand se tourne et commence à se déhancher en poussant des petits « HOUhouHOUhou »

« Wam! Bam!
le OOligan, splatch
Gît sur la ligne
A bouffé sa langue
En tentant de blocker
Quant à moi
Peu dormi, vidé, brimé

J'ai dû m’planquer derrière un troll
Hou ! Hou ! Hou ! Hou !
Comme un indien dans son igloo

Ca plane pour moi
Ca plane pour moi
Ca plane pour moi moi moi moi moi
Ca plane pour moi
Hou ! Hou ! Hou ! Hou !
Ca plane pour moi »

Allez hop ! Le nabot blitz
Quel panard !
Quelle vibration !
De s'faire fracasse
Sur le paillasson
Limé, ruiné, vidé, comblé
houhouhouhou
Ca plane pour moi.......

Allez hop t'occupes t'inquiètes
La balle je vais la garder
HEYYYY touche pas à ma planète…
It's not today que la balle me tombera
Des mains
Et que l'alcool me manquera
Hou hou hou hou Ca plane pour moi

Allez hop il a flashé, l’enculé
La balle est tombée,
Il l’a en plus récupéré,
Avant d’se barrer
Enfin c'est la merde, il a tout cassé
mon barda est bon a jeté
Je suis évacué
Comme un grand connard houhouhouhou
Les pieds devant …
Ca pllaaaaannne pour moi houhouhouhou »

Comme vous l’aurez compris, la balle retombe sur le blockeur nain qui la récupère et part loin, très loin ! ni les deux dés contre (un), ni même les tentatives adroites de ralentir la course de mon super champion ne déboucheront sur quelque chose de concluant !
1-0 tour 8 … tout cela s’annonce bien !

En deuxième mi temps, devant l’absence, compréhensible de clowns qualifiés se sont les trolls qui s’y collent avec succès à base de 1 relancé (solitaire) 4 pour refaire 1 ensuite ! Adepte du comique de répétition LePropre nous jouera ce sketch avec succès pas moins de 4 fois sous les vivats d’une foule habituée à ses pitreries !
Une fois le Cirque du Rhum tentera de mettre au sol le porteur à deux dés contre : Pow / Pushpow… LePropre exulte, laissant la frustration s’envoler avant de se rendre compte que le porteur n’était autre que Mélo (le coureur esquiveur) … quand ça veut pas …

2-0 tour 5, il reste 4 tours à mon adversaire pour sauver l’honneur et là encore, c’est le drame… je parviens à récupérer la balle sur une énième foirades des gobs qui râtent tellement que ça en devient gênant. Méli mon autre coureur récupère la balle et tente de partir seul devant … je place un autre joueur en position et j’encadre comme je peux mon coureur.
On a beaucoup parlé des clowns de l’équipe, et pour cause, mais il y a aussi de bons joueurs chez les Rhum : des saltimbanques, des jongleurs, des sauteurs, des esquiveurs ! En quelques jets ils sèchent mon porteur… mais la balle est sur le chemin du TD ! il ne me reste qu’un tour pour marquer et 9 cases à parcourir pour mon blitzer… Je regarde un peu groggy, il me semble que le td est possible, mais j’ai du mal à la voir … je mets du temps, mais Le Propre toujours TRES FAIR et très agréable, alors oui je n’en ai pas parlé, mais c’est une crème et jouer contre un joueur comme lui c’est extrêmement agréable…. Je teste mentalement plusieurs trucs, qui ne passent pas… Je suis agacé, je sens que c’est possible, mais je ne le vois pas … quand soudain … je prends le problème de l’autre coté et je trouve ! Un push push magique, franchement si j’arrive à marquer comme ça, je peux rentrer chez moi heureux ! Je push une fois, deux fois (à trois dés), alors normalement j’ai fait un push pow et LePropre fair accepte d’utiliser esquive, il veut voir si ca peut réussir !
Je dois maintenant faire un choix : esquive 4+ ou block 1 dé sur le troll pour le mettre en sol et pas d’esquive !

Je choisi de blocker le troll pour pouvoir blitzer ensuite et tenter le ramassage + 2gfi, mais je flèche … je dois relancer , car je dois vraiment mettre au sol … et je crane (oui je suis comme ca je crane même quand je ne réussis pas ! )

2-0 score final

Je repars fatigué, mais content. 1ère victoire en 3 matchs contre des gobs et je suis content …
Prochaine étape ? des Hauts Elfes ! oui monsieur, des bien nés qui s’la pète !

Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#1 Le dresseur (Troll) 0 0 1 0 0
#14 Le jongleur (Bombardier) 0 0 0 0 1
Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#00 Journalier (Bloqueur) 0 0 1 0 0
#00 Journalier (Bloqueur) 0 0 0 0 0
#6 Mélo (Coureur) 1 0 0 0 1
#9 Broglio (Bloqueur) 0 0 1 0 0
#10 Bloc Note (Bloqueur) 1 0 1 0 0
#1 Pti Calepin (Bloqueur) 0 0 1 0 0

Compétence(s) et caractéristiques :

  • Mélo (#6 Coureur) gagne la compétence Blocage
  • Pti Calepin (#1 Bloqueur) gagne la compétence Esquive

Achats

  • Achat de joueur : #13 - Incinerator - Tueur de troll : 90.000 PO
Match saisi par : Lepropre.
Le Saviez-Vous ?

Ils ne se supportent pas ! Lorsque le coureur d'égouts n°11 des RATP et le kroxigor des Notorious Insidiousss se retrouvent sur le terrain, ça se termine toujours chez l'apothicaire. Sonné par le rat intrépide, le lézard géant a tenu à remettre les choses au point. Résultat: un rongeur avec le crâne fracassé et -1 en armure. Il a promis de se venger dès qu'il est sorti du comas !

Fausse Pub

© Lutèce Cup 2005
Ce site est indépendant de Games Workshop [en] et n'a aucun but commercial.