Rapport de match

Saison Régulière Journée : 4 Météo : Clémente
Hauts Elfes

Myo-zO-Hautistes

(Hauts Elfes - VAL 120)

1

Nains

Nains Descriptibles

(Nains - VAL 118)

1

  • Public : 9000 fans
  • FAME : 0
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 60000 PO
  • Popularité : +1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Kral

  • Public : 10000 fans
  • FAME : +1
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 30000 PO
  • Popularité : +1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Ashrame

Déjà deux mois que je me suis engagé sur la voie du vis-à-vis, deux mois de rêve, d’ambition et de retour plus dur à la réalité.
Deux mois de rencontre et de partage, riche en émotions et en découvertes.

Après deux elfes noirs, un gob, la suite logique aurait voulu que je sombre encore et toujours plus profondément dans les bas fonds en affrontant des … bas fonds justement. Mais il est une règle inaliénable, presque fondamentale dans la vie d’un coach et de son équipe qui veut que parfois vous ne tombiez pas plus bas, mais que votre adversaire soit au dessus, tellement supérieur qu’il finisse par vous rabaisser. C’est une chute immobile relative, le concept n’est pas simple hein, mais d’une cruelle vérité.

Mes adversaires pour la J4 n’étaient donc pas des bas fonds, mais des biens nés ! Dommage…
Les biens nés c’est un peu le croquemitaine des nains débutants. Ils sont rapides , ils sont agiles et beaucoup trop résistants…

Après une rapide discussion avec mon futur adversaire le rendez vous est pris à la Waaagh ! J’aime bien la Waaagh, le staff est cool, le lieu sympa et l’ambiance … l’ambiance ressemble un peu à celle des tournois ! Toute cette énergie, cette effervescence …
On a de la chance, ce soir c’est mutiplexe comprendre 4 matchs de blood bowl auront lieu en même temps !!!
On va pouvoir échanger, zieuter les figs plus ou moins bien peintes, apprendre …

Nous nous installons et quelque chose me chiffone. Je regarde mon adversaire, il me regarde, je le regarde… sa voix m’est familière ! Je regarde son équipe, leur teint hâlé, leurs regards mauvais, je peux percevoir une certaine perversion… mais surtout ils me sont étrangement familiers. Je regarde le terrain et là rien, c’est un terrain classique made in lutèce ! (les terrains les plus solides et les plus confortables, vous pouvez les trouver et les acheter sur le site pour une somme modique, ils font le plaisir des petits comme des grands !)

J’ai une mauvaise impression. Comme dirait l’inspecteur gadget : « y’a un truc pas net » !
Je reregarde les joueurs, c’est le genre de joueurs louches, un peu basanés, j’ai un sixième sens pour reconnaitre les gars louchent moi ! alors ceux là ils étaient pas franchement louche, mais ils étaient franchement basanés. L’un d’eux ressemble même à s’y méprendre à un orc. Je fais part de ma surprise à Kral (c’est le nom de mon adversaire pour ceux qui suivent pas) qui commence à transpirer, il baragouine un truc bizarre sur des elfes noirs qu’auraient perdu leur licence et sur une chirurgie plastique ratée qui donnerait à certains joueurs un aspect peu différent…
Je suis pas duc ! heu non je ne suis pas dupe, note je ne suis pas duc non plus ! je ne suis pas grand-chose en fait. Bref je m’en remets à l’arbitre qui demande au joueur vert de sortir mais laisse les autres oreilles pointues sur le terrain.

Je gagne le Toss et je choisi, à la surprise générale (celle de mon adversaire et la mienne) de laisser l’elfe engager ! Alors oui c’est une stratégie qui peut paraitre étrange voire suicidaire, mais j’ai un plan, un plan simple et robuste, rob …ah merde je crois que je vous l’ai déjà faite celle là. Je radote en à peine 4 commentaires de match, c’est pas bon ça…
Donc mon plan est, à la virgule près, le même que les autres fois : On s'énerve pas, on les aborde, on les égorge, on les étripe, on les massacre et on les coule… La routine habituelle quoi ! J’aime ce plan, parce que c’est un plan simple et quand vous coachez des joueurs raz moquette dans tous les sens du terme, bahhh vous privilégiez la simplicité, sans utilisez les métaphores alambiquées qui pourraient vous conduire à une résultat … étonnant.

Mes joueurs sont enthousiastes ! ils ont vu que j’ai gagné le toss ! mais ils n’ont pas vraiment compris que je n’avais pas choisi de recevoir … Le capitaine botte court et mes joueurs s’élancent avant même que la balle ne touche le sol, leur méprise est ma chance !
Je demande à Jan Dark de libérer Rouehhhh hum de libérer le chemin pardon, et comme c’est un joueur très (TRES TRES) consciencieux, il n’hésitera pas à s’y reprendre à deux fois pour accomplir un tel miracle !
Bim Bam Boom : KO

Je peux alors placer Mélo ma star (coureur) sous le point théorique de retombée de la balle ! mais comme souvent avec la théorie, ça ne survie pas à la pratique. La balle tombe à coté sans que mon petit coureur n’arrive à s’en saisir.
Mon adversaire à le regard vide , il est incrédule ! Il sait que la soirée va être longue, très longue …. Il ne croit pas si bien dire.
Je perçois son désarroi et je tente de le réconforter. Je demande à mes joueurs de venir « faire un câlin » à leurs homologues. Oui je sais … on est comme ça nous ! On aime les gens , peut être un peu trop.
En gros je colle comme un porc mes adversaires, qui en plus d’être en infériorité numérique vont devoir jeter des brouettes de dés pour tenter de stabiliser la situation.

On ne va pas s’mentir, la situation est critique. 6 joueurs sont collés, un ko, 3 libres au centre. La balle retombe donc (je vous avais spoilé …) et Mélo rate le coche. Elle tombe donc à coté de deux joueurs. C’est clairement pas le pire endroit, mais c’est loin d’être le meilleur. Le regard de Kral n’a pas changé. Il calcule, il évalue, il sait qu’il va devoir être déraisonnable.
Je sens qu’en lui des sentiments contradictoires s’entrechoquent, il passe allégrement par toutes les phases du deuil !
Le choc… bon bah ça on l’a bien compris.
La culpabilité et le regret … il se dit que laisser ses ailes libres n’était pas sa meilleure idée, il aimerait revenir en arrière, mais il ne peut pas.
La colère contre mes nains, mais ça il la contient bien !
Il semble buggé, perdu, j’ai presque de la peine pour lui. Bon j’avoue qu’ayant une capacité empathique proche de celle d’un gobelin avec tronçonneuse, j’ai pas vraiment pleurer ! Il tente presque machinalement de négocier deux blitzs. Il sait que c’est peine perdu, il n’insiste pas.
Après le marchandage c’est la dépression… il boucle… il dit et répète « je suis pas bien moi là »… je suis pas bien.. je suis pas bien, ça c’est sur… je suis … je suis … j’ai l’impression d’être dans un remake de rain man et c’est idiot mais ça me fait sourire ! (évidemment j’exagère les gars ! )
Puis comme toujours il reprend le dessus ! Il passe outre les problème, il accepte et se reconstruit !

Son plan est alambiqué, sa réflexion profonde ! On voit qu’il coach des joueurs de la haute, c’est pas les nains et les coachs qu’auraient pu penser à ça : partant du constat que c’est la défense qui attaque et que maintenant l’attaque doit défendre, ou presque, qu’il doit prendre des risques inconsidérés tour 1 alors que tout bon manuel de blood bowl écrit qu’il ne faut prendre des risques qu’en fin de mi-temps, il comprend et c’est là qu’on voit qu’il est brillant, il comprend disais-je que tout est inversé et comme tout est inversé il doit jouer à l’envers !
Cette logique est implacable ! Il est bougrement rusé ce Kral !
Il place donc son lanceur en tant que receveur et va se servir de son receveur en tant que lanceur ! C’est brillant, avec nerf d’acier il gagne une esquive ET un gfi !
Le plan est bon et il peut marcher avec un minimum de jets !
Il place son « receveur » comprendre le lanceur, esquive (2+), blitz, repousse, esquive (2+), esquive (2+) gfise (2+), ramasse la balle (3+) et la pass… esquive(2+) , gfise (2+), et passe (2+), fait son premier 1 !
Nuffle le puni pour n’avoir pas suivi son propre plan … il relance et repasse (2+) et ça passe enfin ça réceptionne (2+). Il ne lui reste plus que 4 ou 5 esquives à faire pour sécuriser un minimum et ça marche ! ça fait beaucoup de jet, mais avec relance c’est ¼ que ça passe, ce qui n’est pas si mal !
Sa chance est ma guigne !

Il s’est bien sorti d’affaire le bougre, le blitz est gâché ou presque, j’ai laissé passer ma chance. Je sais qu’il est rapide et que je dois me méfier. Sur la gauche il a un joueur un peu démarqué (comprendre pas encore collé) que j’identifie, à tort, comme étant un ¾ … Son receveur nerf d’acier, le lanceur d’occasion, est en bonne position pour aller fêter son festival défensivoffensif avec son public… Je place mes joueurs et j’envoie mon tueur (toujours Jan Dark) faire son boulot, comprendre pousser le receveur, pow / skull … quand on a pas de chance… on a pas de chance ! Je choisi de ne pas relancer, tant pis, je ferais différemment ! Je jette fébrilement les dés d’armure : ça passe …KO !
Quand on a pas de chance faut faire avec hein wink, je colle ses joueurs, et le faux ¾.
On est donc au tour 1 et mon adversaire est déjà à -2 avec une seule relance. Pas si mal pour un début. Mais alors que j’allais commencer à me réjouir, Kral sort sa deuxième brouette de dés pour décoller son
3ème receveur, vous savez celui que je prenais pour un liner… bon bah voila quoi !
10 cases plus tard et une relance utilisée il se retrouve hors de portée de tous mes nains !
Mon adversaire à parfaitement joué le coup avec les armes qu’il a en main, c’est-à-dire pas beaucoup ! Le cout (même bien joué) est cher : Deux relances et deux joueurs en deux tours…
J’essaye en vain d’alourdir le bilan et je colle un tueur au porteur, et un joueur sur chacun des elfes encore debout, juste au cas ou…
Kral regarde ce qu’il peut faire AVANT de marquer, mais quand on joue à poil tout semble plus risqué ! je vous rassure, il n’est pas vraiment nu, il n’a juste plus de relance…
Le temps s’étire, on est au tour 3 et le 1er td va se joueur à 83% de chance… Evidemment avec une bonne 20aine de lancé de dés sur les deux tours précédent j’estime qu’un petit 1 serait de bon aloi ! voire normal quoi
De son coté Kral estime qu’avec un blitz contre lui, 2 joueur Koté, 2 relances de perdues en deux tours il mérite son TD.
Comme toujours lorsqu’on n’est pas d’accord, on s’en remet à Nuffle, c’est lui qui tranche, déçoit ou récompense ! Kral jette le dé qui fait : 6 ! il avait besoin de 2… putain qu’ils sont « m’as-tu vu » les bien nés !

Je serre les dents. Bon 2+ réussi, c’est pas dingue, je replace mes figs calmement. Je m’apprête, sans le savoir, à faire un long voyage, pas n’importe quel voyage évidemment, un voyage lointain et immobile, de haut en bas, dans un ascenseur particulier : l’ascenseur émotionnel !

Mais où en étais je ?
J’ai eu un blitz (je monte : +1)
Il a quand meme marqué (je rebaisse : 0)
Il n’a plus de relance (je monte : 1)
Il a deux ko ( je continue de monter : 2)
J’ai trois relances (ouhouhouhou : 3)
Et 6 tours pour marquer !!!! (4)
Ses deux ko reviennent (3)

On reprend le match, et je gagne … 1 case… bon j’avoue que ça ne me fait ni chaud ni chaud, mais c’est déjà ça, pour vous une case c’est pas grand-chose pour des nains c’est... pas grand-chose non plus !
J’assure mon ramassage avec Mélo mon coureur blodgeur, je suis pas fou, il a pas de tackle ! Alors oui on m’a souvent dit « mais t’es fou ou quoi fait monter tes joueurs en parallèle », mais pas là … non, je préfère assurer ! Il est en plus en passe de devenir le meilleur marqueur… de l’équipe avec 3 réalisations !

Je le regarde ramasser la balle avec fierté. Il sait ramasser, il sait bloquer, il sait esquiver, c’est une arme de guerre au service d’un objectif commun : le td, car le TD c’est un peu le premier pas vers la victoire ! bon la comme le match est un peu sans dessus dessous et que tout est inversé, j’ai déjà fait le premier pas (event) sans avoir marqué, mais ce n’est qu’un point de détail quand on a 6 tours !
On s’élance au centre droit comme un i, un i minuscule, on est des nains quand même. On refuse de choisir un côté, on laisse notre adversaire et ses 11 joueurs valides s’étendre, mais quelque chose cloche, tout ne se passe pas comme d’habitude.
Très attachés aux attributs constitutifs de la propriété (l’usus, l’abusus et le fructus), et bien décidés à les faire respecter, les bien-nés sont outrés ! Outrés de voir de petites gens tenter de s’introduire chez eux sans y avoir été invités… Comme (trop) souvent dans les matchs de vis-à-vis, mon adversaire demande à ses joueurs de coller, coller, coller pour étouffer mes tout petits nains … Les elfes serrent les rangs et se sortent les doigts pour se mettre au turbin !

Stratégie éminemment dangereuse … Bien (trop) heureux de cet obole qui peut (très) vite couter (très) chère, les nains répondent présent en frappant, frappant comme un homme comme un soldat, comme une star de cinéma. Les coups pleuvent mais les joueurs ne tombent pas ce qi retarde évidemment notre avancée et enlise mon attaque. On s’embourbe donc, ces saloperies d’oreilles pointues nous empêchent d’entrer …
Puis arrive le tour 5 que j’ai décidé de rebaptiser le tour de la lose !
Kral portés par notre incapacité à mettre au sol ses joueurs pénètre ma défense pour venir coller le porteur. 2 Joueurs sont désignés pour s’accrocher à Mélo, encerclés par 4 nains pas contents. 6 joueurs en tout se collent à l’attaque, s’ils cèdent nous passons ...
On décide prosaïquement de frapper, parce qu’on ne sait pas frapper pour frapper, faut toujours qu’on proïsaï, même si ça ne veut pas dire grand-chose. On frappe pour frapper, on frappe pour libérer le porteur, on frappe pour créer la brèche et avancer… on frappe quoi et ça commence bien : le premier elfe tombe, sonné. HAAHAHAHAH …

On frappe le deuxième Bien-nés et ça se gâte : double crâne. Dans l’½il de mon adversaire je vois naître une lueur inquiétante. Je relance, et l’oreille pointue s’accroche (crâne, powskull). Je le blitz et il ne bouge toujours pas … (double pow-skull). On est à 6dés sur cet horrible blitzer adverse et c’est l’équilibre parfait 3 crânes, 3 powskulls… il ne me reste plus qu’une chose à faire : le molester avec mon porteur ! Je ne veux pas qu’il reste au contact, pas qu’il puisse me faire mal, mais je préfère éviter les risques !
Je prends mes deux dés, je les mets dans mon tonneau (oui car j’ai un tonneau pour jeter mes dés… mon adversaire lui vient avec des brouettes, moi un tonneau, c’est comme ça , chacun ancré dans sa propre thématique ! ). Je suis confiant, j’ai besoin d’une flèche, une petite flèche, une mise au sol serait un plus, mais bon, les probas sont de mon côté, mais pas Nuffle qui se fou des probas comme de son premier roulemort : double crâne !
La situation est explosive, je dirai même qu’elle se Corse n’en déplaise à nos amis de l’ile de beauté.
La balle retombe pas si mal entre deux de mes joueurs. Les bien-nés recroquevillés en défense ou au sol, ou collés n’ont que peu de possibilités, mais peu de possibilités c’est déjà bien trop pour des bien-nés. Kral ramène beaucoup de joueurs autours de la balle collant mes nains avec les restant. Le moment critique arrive, il tente un ramassage (4+) qui rate … l’absence de relance est une (putain) de bénédiction. Je dois bien dire qu’après 4 putains de blocages infructueux dont deux TO je ne suis pas vraiment compatissant, à la limite j’ai envie de dire que je trouve ça rassurant.
Je regarde le terrain, mes joueurs et je sais d’instinct que ce tour 6 va être super compliqué. Je n’ai pas vraiment le choix : je frappe, je frappe, je push, je frappe encore comme une brute extériorisant 6 crânes de frustrations et on couche, on refrappe et BIM : double crâne … Bon je blêmis, je relance et je couche HAHAHAHA bon je commence surtout à me sentir limite. Dans mon jeu de push push pour libérer la balle je m’autobloque le chemin, c’est la GROSSE galère. Puis Nuffle fait un geste, pas un grand hein, un geste proportionnel à mes joueurs. On K.O-te l’elfe qui a le bon gout de libérer le chemin !

Je peux ramasser la balle et je le fais (parce que je suis un dingue) mais je ne tente pas le gfi qui m’aurait mis « au chaud » entre mes joueurs… (je suis un peu con hein, mais là je me dis que les dés ne vont pas forcément dans mon sens, et que tenter un dé 6 n’est pas forcément la meilleure de mes idées…) et je ramène mon autre coureur pour, au pire, recevoir un block 1 dé 6 !
Il me reste deux tours pour marquer et je suis complètement englué. Kral ne fait pas l’erreur de venir chercher le porteur mais jugule toutes possibilités d’avancer , ce faisant il s’ôte toute possibilité de marquer ce qui m’arrange, on va pas s’mentir ! Je peux maintenant joue l’esprit libre, si je tente 2 block et 4 gfis je peux placer deux joueurs en posale de marquer (dont l’porteur).
Je suis fébrile hein, les frappes c’est pas trop mon truc en ce moment … 1ère frappe, mon tonneau tournicote et les dés aussi, je l’abat d’un geste vengeur et je le relève pour voir le résultat : double crâne…
4 putains de double crâne en trois tour, c’est plus que dans mes trois premiers matchs … 4 doubles crâne c’est improbable dans un match, rare dans une mi-temps et comme tout ce qui est rare coûte cher, ça commence à faire beaucoup… je ne peux même pas blâmer l’algorithme cyanide cette fois… on est en vis-à-vis, presque dans « la vraie vie », l’odeur de sueur en moins. Je relance (évidemment) et j’enchaine. Je peux encore placer mes joueurs, mais je n’ai plus de filet de sécurité. 4 Gfi… putain je suis pas serein. Je commence par le porteur : ça passe ! c’est fou, c’est dingue, ça passe ! Il est en position, il peut marquer en faisant deux autres gfi s’il n’a pas été poussé… youpi !
Il me reste maintenant à placer mon dernier coureur, un block et deux gfis pour le mettre en position et écarteler les elfes ahahahahahah ! Une petite chance, infime de marquer, ça se tente !
Le block sort une flèche, et la flèche montre la voie et libère le chemin, ou l’inverse !
Méli, mon autre coureur est soucieux, il a bien vu que tout était mélangé, que tout était sans dessus dessous ou sens dessus dessous si vous êtes un puriste. En effet, si les receveurs passent, que les passeurs reçoivent, que Mélo joue AVANT Méli, c’est le Mélo-Méli ce qui ne veut plus dire grand-chose. Le coureur tout à ses pensées cavalière s’emmêle les pinceaux (pour rester dans la thématique) en lieu et place de pensées emmêlées qui lui auraient permis de cavaler et tombe… Adieu cochon, vache, couvée, veau !

Il ne me reste plus qu’une chance : une esquive, un block powskull/skull soit 26% de chance… mais sans relance tout est possible… il apporte un soutien, puis esquive blitz : ça push ! je me décompose, je ne suis plus a porté et je ne peux rien faire pour pousser…
Mais alors que j’étais en train de me recomposer une attitude digne, Kral place un joueur derriere mon porteur… L’espoir renait, il a maintenant besoin d’une nouvelle esquive sans relance pour fermer son dispositif s’il y pense. Il regarde comment frapper un joueur a moi, je jubile intérieurement… puis décide de faire l’esquive préalable, cette esquive sans relance que j’ai tant espérer qu’il finisse par rater sur son premier td, sur son blitz et maintenant sur son repositionnement. Un petit 1 ça se fait tous les jours ! tous les jours oui … mais pas aujourd’hui ! Je suis battu, vaincu, je sais que je ne marquerai pas. Je frappe donc ses joueurs pour tenter de réduire son effectif et je sors coup sur coup deux joueurs : un blessé, un KO ! haahahah ! dont un blitzer ! c’est déjà ça de pris ! je vais devoir jouer le nul et le fait qu’il soit à 9 va m’aider grandement. C’est dommage mais c’est comme ça ou plutôt c’est dommage, mais c’est … dommage…

1-0 à la mi-temps

je me remets les idées en place. Je tente de renverser la tendance inversé pour un retour à la normal. La deuxième mitemps commence avec un air de « déjà vu ». Les deux KO reviennent, les deux équipes sont à 11 et je gagne une case … super. On distribue des baffes gratos, comme ça parce qu’on est généreux.

Je ramasse avec Méli bien décider à le faire monter un peu et surtout pour rétablir l’ordre, les priorités tout ça car cette histoire de Karma me préoccupe.
On s’oriente tranquillement vers l’aile droite prenant appui sur les joueurs adverses pour affirmer notre puissance. Je suis bien, confiant, tellement décontracté que je laisse ma cage ouverte. Mon porteur est à portée de blitz sur une esquive et deux gfis + un block 1 dé à poil. Même si mon joueur tombe la balle n’est pas exploitable, aucun joueur ne peut venir la chercher et pire que ça son receveur AR7 serait exposé, sans protection, au milieu de mes nains… Je suis à l’aise, je ne pense pas une minute que mon adversaire puisse même penser tenter quelque chose avec une proba inférieure à 20% de réussir sans relance. Je le vois regarder la config, calculer les cases et je me rends compte que si… il va le faire …

Son joueur s’élance esquive, gfise et block ! entrepox … il hésite… relance : repoussé-plaqué.

Je suis sur le cul.

Confiant dans les forces de ses joueurs il se met à coller pour m’étouffer. Je frappe, je frappe, et je frappe encore. Je frappe le receveur et le KO-te, je frappe pour libérer mon coureur et …et comme à chaque fois dans ce satané match lorsque j’ai besoin de frapper : je double skull … putain… je dois relancer pour libérer Mélo qui va ramasser la balle. Je souffle ce qu’il me reste d’air, c’est-à-dire pas grand-chose, j’ai le souffle court. Je ramasse et je protège.

Kral continue son plan, il sait qu’il peut en profiter, mes nains ne sont pas en forme. Il colle, et vise mes plus faibles joueurs (en armure) sans succès.
Sa stratégie finie par coûter cheros ! outre un nouveau double crâne en block première intention (sic ou plutôt 6…) je blesse un nouveau joueur et l’effectif adverse s’amenuise. On traverse la défense passant de droite au centre (bah oui on en court pas vite chez nous …), rien ne semble pouvoir nous arrêter ! haahahahaha

Les Myo-Zautistes viennent coller le porteur. Ca me rappelle la première mais je suis mieux positionner. Je libère mon coureur et reforme une nouvelle cage, ouverte cette fois, ça sentait l’renfermé jusque là. Il me reste deux joueurs pour la fermée, un blocage et je suis libre, il ne pourra pas venir m’emmerder !

Je lance les dés… double crâne… et de 7 putain ! J’hésite… il me reste un tour, et au pire un block a faire … si je tombe il peut venir taper mon porteur avec une esquive 2+, deux 3+, deux gfis, un block un dé sans comp sur un blodgeur…
Bon
Bon
Bon
C’est moins de 5% de chance de réussite, 13% avec une relance … il a justement une relance. Je choisi de prendre le risque et je ne relance pas !
Kral évalue la situation et choisi de ne pas l’tenter préférant venir coller mon porteur, il aime bien coller mon porteur, c’est son truc. Il utilise sa dernière relance pour le faire mais ne peut rien faire de plus. Je dois donc maintenant juste repousser le colleur, et aller marquer. Il n’a pas de comp … rien de rien, il faut éviter le double crâne, mais en terme de double crâne je pense que j’ai eu ma dose, j’ai même eu du rab et pas qu’un peu. 7 double crâne sur un match je ne pense pas avoir déjà fait ça… 8 ca serait … indécent !
Je prends mes dés, je les mets dans mon tonneau, je remue lentement puis je retourne… je remonte doucement le tonneau : et j’aperçois : deux crânes … putain ????????????

Mais c’est pas possible bordel ! 8 doubles crânes… pourquoi pas 9 ?, je relance et ça passe… une flèche, ça me suffit. J’ai eu l’nez creux de pas tenter Nuffle en relancant celui d’avant !
On égalise dans la douleur avec l’impression de bien s’en sortir… comme quoi !

Encore 1-1, mes matchs sont d’une étonnante platitude : toujours deux td marqués, ni plus ni moins …
Prochain match contre des tout fous ! le genre d’équipe qui peut tout ou rien : des démons de khorne et leur affreux buveur de sang. Ca promet !

Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#1 Iethethiltorlal l'introverti (Lanceur) 0 2 0 0 0
#4 Thekraesedheldae le schizoïde (Receveur) 0 1 0 0 0
#5 Mopauilfu l'égotique (Receveur) 1 0 0 0 1

Compétence(s) et caractéristiques :

  • Iethethiltorlal l'introverti (#1 Lanceur) gagne la compétence Chef
  • Mopauilfu l'égotique (#5 Receveur) gagne la compétence Esquive

Achats

Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#6 Mélo (Coureur) 1 0 0 0 0
#1 Pti Calepin (Bloqueur) 0 0 2 0 1

Compétence(s) et caractéristiques :

  • Pti Calepin (#1 Bloqueur) gagne la compétence Garde
Match saisi par : SSB.
Le Saviez-Vous ?

Did you know... that those worthless players from Holland, have actually been sent by the CIA to collect information on nerd activity in western Europe. So far, special agent Lucy, an excellent dresser who's infiltrated the BB community up to the highest level, has found some interesting data. Most players will be apprehended and jailed in the coming months.

Fausse Pub

© Lutèce Cup 2005
Ce site est indépendant de Games Workshop [en] et n'a aucun but commercial.